Lutter contre la maltraitance des personnes agées

La journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

La journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées 600 750 Olga Aymone

La journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

Lors de sa 89e séance plénière du 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a choisi le 15 juin pour la journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. Les manifestations autour de cette journée ont pour but de sensibiliser l’opinion publique sur ce phénomène inacceptable qu’il faut combattre.
Respect Seniors est l’agence wallonne de lutte contre la maltraitance des aînés. Pour cet organisme, la maltraitance est « tout acte ou omission commis par une personne ou un groupe de personnes qui, au sein d’une relation personnelle ou professionnelle avec un aîné, porte ou pourrait porter atteinte physiquement, moralement ou matériellement à cette personne. » Il ressort de cette définition que la relation de confiance entre la personne âgée et son bourreau est une notion à prendre en compte. En effet, les individus coupables de maltraitance sont généralement des proches de la victime ou des professionnels sensés lui apporter une aide.

Sur cette base on constate que la maltraitance des personnes âgées existe tant dans la sphère familiale qu’en institution. Elle peut provenir des membres de la famille, de l’entourage ou du personnel soignant. Dans tous les cas, elle entraine des peurs qui expliquent largement les raisons pour lesquelles le phénomène est un sujet tabou. Les victimes préférant subir cette maltraitance inacceptable car elles ont peur des représailles, de se retrouver seules, d’être mal soignées, mal hébergées etc. sans oublier le chantage affectif exercé sur elles. De plus, les sentiments de honte et de culpabilité les empêchent aussi de parler.

De façon générale, la maltraitance des personnes vulnérables du fait de leur âge, sujet tabou, est aussi un phénomène sous-estimé alors qu’il s’agit d’une triste réalité complexe et multiforme. Sous-estimé parce que le constat de l’écart existant entre les cas effectivement recensés et ceux estimés est très important, ce qui prouve la difficulté de parler de ce phénomène.
Il s’agit d’un phénomène complexe car les maltraitances déclarées sont très souvent non intentionnelles alors qu’on aurait pu penser le contraire. De plus, le phénomène de maltraitance peut être répété ou isolé et le ressenti de la victime face à la situation compte beaucoup dans la délimitation de la notion.

La notion de maltraitance des personnes âgées est un ensemble de comportements ou leurs conséquences qui portent atteinte à une personne âgée. Elle renvoie à une grande diversité de situations qui sont psychologiques, civiques, financières, par négligence et physiques. La maltraitance physique étant la moins courante alors que celle psychologique est la plus courante. De façon succincte, selon Respect Seniors, les maltraitances sont morales, matérielles et physiques. Apparaissant sous plusieurs formes, les spécialistes précisent que ces différentes formes sont très souvent associées les unes aux autres dans la même situation.
Les causes de la maltraitance des personnes âgées sont aussi diverses. Non intentionnelle la maltraitance des personnes âgées peut provenir du manque de professionnalisme et d’information tout comme d’une insuffisance de formation des professionnels des soins. Elle peut aussi provenir du stress, de la fatigue, de l’impatience ou du manque de temps et de moyens des préposés aux soins. Lorsqu’elle est intentionnelle, il faut prendre en compte la volonté de nuire et les conflits pouvant exister entre ces derniers et leurs victimes que ce soit en établisssement ou à domicile.

Les conséquences de ces maltraitances sur les victimes sont très graves et parfois irrémédiables. Ainsi, les marques visibles sur le corps, les blessures, les convalescences plus longues que prévues, la dégradation de l’état de santé général sont par exemple des conséquences physiques de la maltraitance. Le repli de la personne âgée sur elle-même, son isolement, des troubles du comportement alimentaire et ou du sommeil, des dépressions, une perte d’identité sont autant de conséquences psychologiques de la maltraitance. Parfois cela peut aller jusqu’au suicide et d’ailleurs on constate une augmentation du taux de mortalité due à la maltraitance chez les personnes âgées. Au titre des conséquences, il faut ajouter, sur le plan global, la diminution de la qualité de vie des personnes âgées et leurs conditions financières amoindries pouvant aller jusqu’à la pauvreté.
Depuis quelques années, l’évolution croissante du nombre de personnes âgées fait accroitre le risque d’augmentation des cas de maltraitance si rien n’est fait. C’est pour cela qu’il s’agit d’une cause mondiale et qu’il est nécessaire de sensibiliser sur ce phénomène en vue de permettre sa prévention et aussi la libération de la parole des victimes tout en formant les potentiels auteurs pour éviter ces dérives.

La sensibilisation doit aussi permettre de savoir comment agir face à la maltraitance tout en permettant d’accompagner les victimes et les auteurs car il ne faut pas oublier que les maltraitances sur les personnes âgées sont souvent non intentionnelles. Ainsi des pratiques psychosociales peuvent être réalisées dans le cadre d’un accompagnement d’une situation de maltraitance. Bien réalisées, ces pratiques permettent d’éviter d’avoir à recourir à la justice dans tous les cas où cela n’est pas nécessaire tout en privilégiant la volonté et l’intérêt de la personne âgée.
En conclusion, il faut noter que l’inquiétude grandissante au vu des abus adressés aux ainés, oblige à rappeler sans cesse qu’ils ont le droit de vivre dans la dignité et en sécurité. Pour cela, les proches des victimes ou les témoins d’acte de maltraitance ont l’obligation de le signaler auprès des services compétents car c’est une obligation légale. Ce combat qui se doit d’être quotidien est institutionnalisé sur le plan international par la journée de sensibilisation du 15 juin.

Liens :
http://www.respectseniors.be/
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_maltraitance-aux-personnes-agees
http://www.espace-seniors.be/Droits/legislations/Maltraitance/Pages/
https://senior-compagnie.fr/15-mai-journee-mondiale-de-lutte-contre-la-maltraitance-des-personnes-agees/
https://www.tousergo.com/blog/2017/06/14/lutte-contre-la-maltraitance-des-personnes-agees/

Politique de confidentialité

Pour assurer le bon fonctionnement de ce site, nous devons parfois enregistrer de petits fichiers de données sur l'équipement de nos utilisateurs. La plupart des sites web font de même.

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est un petit fichier texte que les sites web sauvegardent sur votre ordinateur ou appareil mobile lorsque vous les consultez. Il permet à ces sites de mémoriser vos actions et préférences (nom d'utilisateur, langue, taille des caractères et autres paramètres d'affichage) pendant un temps donné, pour que vous n'ayez pas à indiquer ces informations à chaque fois vous consultez ces sites ou naviguez d'une page à une autre.

Consultez ici notre politique de confidentialité

Cliquez ici pour activer/désactiver Google Analytics

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez.